Cancer de la bouche, les effets négatifs du tabac et de l’alcool

Le cancer de la bouche est un cancer fréquent. Le chirurgien dentiste se situe aux premières loges dans le dépistage de ce type de lésions.

Comme dans toute maladie, plus le dépistage est effectué tôt, meilleur sera le pronostic. Pour toute information sur le dépistage contactez votre cabinet dentaire sur Paris 8 (limitrophe 17ème) si vous résidez ou travaillez sur l’un de ces deux arrondissements.
Malheureusement, la négligence et l’attente de certains patients ont tendance à impliquer un pronostic négatif tandis qu’il est possible d’améliorer les chances de rémission en intervenant dès les premiers signes d’un cancer de la bouche.

Sans tomber dans l’excès, il est indispensable de consulter votre chirurgien dentiste lorsqu’une lésion de votre bouche ne cicatrise pas spontanément après plusieurs semaines, ce qui s’avère bien souvent être l’un des symptômes d’un cancer de la bouche.

Les principaux facteurs de risques dans la survenue d’un cancer de la bouche sont le tabac et l’alcool. L’association des deux multipliant fortement le risque d’apparition d’un cancer de la bouche. Même si le patient ne consomme ni tabac, ni alcool, la survenue d’un cancer de la bouche est malheureusement possible.

Cancer de la bouche, effets du tabac et de l'alcool
Plaie ne cicatrisant pas – Cancer de la langue
 

Cancer de la bouche : les effets du tabac

  • Le niveau de risque augmente avec la quantité consommée et la durée de l’exposition..
  • L’ancienneté fait passer de 4 à 10 l’augmentation du risque.
  • L’arrêt du tabac diminue le risque.
  • Toutes les formes de tabagisme sont concernées. Il n’y a pas que la fumée inhalée, il s’agit également du tabac mâché, chiqué ou prisé.
  • Le cancer de la bouche lié au tabac concerne la muqueuse de la langue, du palais, des joues, de la gencive, des lèvres et de la région qui se situe sous la langue.
  • Il est important de savoir que l’arrêt du tabac va alors réduire de façon importante la probabilité d’apparition d’un cancer de la bouche mais il faut globalement attendre une dizaine d’année après l’arrêt du tabac pour que le risque soit comparable à celui d’une personne qui n’aurait pas fumé ni consommé d’alcool.

 

Lésion de la langue profonde ne cicatrisant pas, qui n’est pas un cancer mais une syphilis.

Devant toute plaie de la langue (et de la bouche) qui ne cicatrise pas spontanément en quelques jours, il est impératif de consulter votre chirurgien dentiste.

Cancer de la bouche : les effets de l’alcool

  • Les effets sont identiques (quantité, durée, ancienneté).
  • Le risque devient proche de celui des abstinents après 20 ans d’arrêt.
  • Plus la quantité d’alcool est importante et la consommation est ancienne, et plus le risque d’apparition d’un cancer est important.

La consommation de cannabis peut favoriser la venue d’un cancer par les goudrons contenus dans la fumée de cannabis.

Le tabac à lui seul représente un facteur de risques dans la survenue d’un cancer de la bouche. La consommation d’alcool seul représente un facteur de risque. Ce qui veut dire que chaque facteur agit individuellement.

Nous rappelons que la consommation et/ou de l’autre peuvent être à l’origine d’autres cancers tels que le cancer du larynx, du poumon, de la vessie…

Les premiers signes d’un cancer de la bouche qui doivent vous inciter à consulter votre chirurgien-dentiste :

Les premiers signes d’un cancer de la bouche prennent la forme d’une lésion d’apparition récente et qui ne cicatrise pas après plusieurs semaines : pour autant, ce n’est pas nécessairement un symptôme de cancer de la bouche.

La lésion ressemble généralement à un petit cratère dans la muqueuse qui peut saigner au moindre contact (en touchant), au début sans douleur et dont le fond de la lésion semble dur au toucher par votre langue ou votre doigt. Il n’est pas toujours facile d’apprécier cette sensation de dureté. Il peut s’agir d’une excroissance de forme irrégulière.

Tout changement dans l’allure d’une plaie de votre bouche devenant plus rouge, plus importante ou généralement changeant d’aspect doit vous inciter à consulter votre chirurgien dentiste.

La présence de ganglions situés dans la région du cou, sous la mâchoire, indolores et de consistance dure.

Une hygiène dentaire défectueuse à toujours un rôle négatif sur la santé.

Le dépistage des premiers signes d’un cancer de la bouche restent reste donc un moyen très important de prévenir toute complication d’un cancer détecté trop tardivement. En cas de doute sur une lésion de votre bouche, il est indispensable de venir consulter afin d’établir un diagnostic précis de la lésion buccale, permettre une prise en charge précoce et ainsi adapter le traitement.